Scrunching, Plopping … c’est la rentrée des cheveux bouclés ! \o/

Aujourd’hui je signe la rentrée de Mes7pechescapillaires.

En effet après une pause tout l’été, le blog reprend du service. Mais pourquoi tout ce silence ?

Tout simplement parce que mon dernier job ne se passait pas très bien et que j’ai préféré me concentrer pleinement sur la recherche d’un nouveau travail. Et j’ai trouvé !

Je commence dès aujourd’hui, mais, ce qui vous intéressera le plus, c’est d’apprendre que pendant cette période, j’ai aussi vécu une autre transition : capillaire cette fois.

En fait pour tout vous avouer, je n’osais pas me présenter les cheveux bouclés au travail, ou alors à de très rares occasions, et parano comme je l’étais je ne savais pas si les « oh mais ça te va trop bien » et « tu devrais toujours les laisser comme ça » n’étaient pas des paroles bâtons-dans-les-roues.

Mes peurs étaient toutefois justifiées, j’ai déjà subi des moqueries (bon ok, douces taquineries) qui me faisaient comprendre que les cheveux lisses c’était bien plus « pratique », de toute façon même la Société était contre ma nature (de cheveux), vous souvenez-vous seulement de la campagne Jarretedeboucler.com ? 😦

Bref, pour mon nouveau job, j’avais pris une sage décision tout l’été : ne me présenter aux entretiens qu’avec mes cheveux bouclés.

Et ça tombe bien, car j’ai été retenue pour plusieurs RDV sans subir la moindre remarque, le moindre regard de travers. D’autant plus que dans mon entreprise actuelle, la responsable du service (N+2) a des forts magnifiques cheveux… et ils sont bouclés et tout en volume !

Mais voilà, de retour de vacances de 2 semaines et demi au Japon (voyage pour lequel je vous préparerai aussi un article), le jour J est vite arrivé, et mon copain de me dire inquiet « tu ne te lisses pas les cheveux pour ton 1er jour hein! :/ »

Bien sûr que non! C’est donc de bon matin qu’on pouvait me voir « scruncher » et « plopper »… Mais ça veut dire quoi en fait ? 🙂

Ce sont tout simplement 2 magnifiques techniques parmi d’autres pour définir ses boucles.

Le Scrunching : c’est tout simplement se placer tête en bas ou sur le côté et d’aider vos cheveux mouillés à former des boucles en attrapant les pointes avec la paume de votre/vos main(s) et en les remontant sur votre crâne, vous pouvez refermer vos mains sur vos mèches en fonction de la définition souhaitée (boucles plus serrées ou au contraire plus détendues, etc.)

Le Plopping : c’est grâce à monsieur qui, habité d’une motivation, a accepté de dessiner la technique en question, que je vais pouvoir vous l’illustrer. Et plus bas je vous montre en photo les effets de ces 2 techniques, pas sur moi, pas sur mon homme, mais sur un autre, une charmante tête blonde qui a accepté de jouer les cobayes un temps.

Il s’agit de mettre ses cheveux tête en bas dans une serviette (en microfibre de préférence) et d’en ramener les extrémités, situées de chaque côté de la tête, vers l’arrière en les torsadant.

C’est compliqué à comprendre hein ? Rassurez-vous ça l’a été aussi à vous le définir. C’est pourquoi koupain (@notmarrco aller zieuter son Instagram tout plein de jolies photos ^^) s’est dévoué pour bien l’illustrer.

plopping_nb.png
illustration en noir&blanc du plopping – copyright : @notmarrco

Et ce que ça donne en photo :

max_plopping.jpg
la technique du plopping en photo avec mon nouveau cobaye ^^
max.jpg
mais quel beau résultat !

J’ai tout dit !

Enfin… presque. Je n’ai pas parlé des produits que j’utilisais. J’ai effectivement, après 3 ans de naturel j’ai fini par trouver ma routine boucles idéale :

Tous les 2 en vente sur le site Diouda.fr (contactez-moi si vous souhaitez être parrainée et bénéficier de -20% sur votre prochaine commande)

Ce dernier sent étonnamment bon, normal il fait le plein d’extraits de plantes et d’épices : ortie silice, ail, cannelle, girofle, lavande, menthe, romarin, rue des jardins, sauge scarlée, thym, absinthe, chicorée, muscade, camphre naturel.

Mais bien sûr, je continue à tester d’autres routines, surtout en cette rentrée, notamment des produits de chez John Masters Organics dont je vous donnerai des nouvelles très prochainement.

Allez je file pour cette 1ère journée de boulot, à bientôt pour un nouvel article !

Publicités

Suite et fin de ma Checkist Boucles (2/2)

Allez on en arrive aux questions les plus intéressantes, à savoir comment je me bousille les cheveux !

Si vous n’aviez pas lu le début de ma checklist, je ne l’ai pas encore supprimé 🙂 c’est par là

11/Selon le niveau de sécheresse, je laisse poser un masque nourrissant profond à fréquence plus ou moins régulière (sans ouvrir les écailles du cheveu avec de la chaleur).

> 2013 : j’allais pas faire ça ce matin hein… je pense faire ça le we, une fois par semaine suffit, j’utilisais le masque Organic shop au jasmin et jojoba (tjs acheté sur le site polonais là) mais j’en ai plus ;_; me suis rabattue en attendant d’avoir des sous sur le masque Weleda jaune (que j’ai trouvé au beauty monop)

> 2016 : bon déjà, après avoir parcouru toute la toile j’ai arrêté de « respecter » les notices et de faire des masques après le shampooing… Et effectivement je trouve que c’est « +plus mieux »! Non mais c’est dingue ça quelqu’un peut-il alors m’expliquer pourquoi c’est spécifié ainsi sur les produits ? 😀 Ensuite selon que j’ai besoin de les hydrater (masque) ou de les nourrir (huile) je choisis des soins totalement différents, et, si mon micro-ondes n’est pas bloqué sur la fonction four (oui parce que j’aime faire la cuisine, TOUT LE TEMPS), pour un masque j’enveloppe parfois mes cheveux d’une serviette chaude pendant la pose, car la chaleur ouvre d’avantage les écailles, oui, mais de façon bénéfique puisqu’il s’agit là de mieux faire pénétrer les actifs dans la fibre capillaire.

12/Je bannis le sèche-cheveux et le lisseur !!! 

Lire la suite de « Suite et fin de ma Checkist Boucles (2/2) »

Ma checklist Beautiful-boucles (1/2)

Mon 1er article 2016!

Ahem.. oui mon 1er article officiel date de fin 2013 mais il s’agissait d’un super bon plan Denovo ^^ pardonnée ou pas ?

Bon allez je continue :

Pour ce 1er article, je me suis dit « parlons nature de cheveux ».

Ben oui, vous allez bien finir par le savoir un jour de toute façon 🙂 j’ai les cheveux bouclés, frisés même!

Alors, pourquoi j’en parle ?

Parce que je suis sortie semaine dernière de chez le coiffeur et quand pendant un brushing (qui semble interminable selon de multiples soupirs) la coiffeuse vous dit « vous avez les cheveux frisés » comme si elle vous apprenait une nouvelle, et bien moi ça m’éneeerve!

  • Oui j’ai les cheveux « frisés »
  • Oui je « desquame », j’ai du psoriasis ou une dermite (selon deux dermato différents quand même), d’ailleurs j’en parlerai aussi sur le blog 😉
  • Oui je ne coupe QUE 1 cm, désolée de ne pas venir vous demander de me raser un côté!

C’est déjà difficile d’accepter sa « nature » de cheveux, si en plus on fait pitié oO

Bref, tout ça pour dire que pour en parler, j’ai choisi de publier ma checklist du site Beautiful-boucles.com que j’ai adoré lire lors de mes premiers pas dans le naturel, merci d’ailleurs à Miss Boucles de nous permettre de faire le point 🙂

Je l’ai d’abord rédigé fin 2013 en réponse aux questions d’une autre talenteuse bloggeuse et amie, qui n’officie pas du tout dans le capillaire, mais qui souhaitait en gérer la masse durant un de ses road-trips, n’hésitez pas à faire un tour sur son site France-japon

Depuis de l’eau a bien dû couler sous les ponts, alors je vais m’amuser à faire la comparaison avec today 🙂

C’est parti pour la checklist :

1/Je lave mes cheveux à l’eau fraîche (ou tiède), en position tête en bas. 

Lire la suite de « Ma checklist Beautiful-boucles (1/2) »