Scrunching, Plopping … c’est la rentrée des cheveux bouclés ! \o/

Aujourd’hui je signe la rentrée de Mes7pechescapillaires.

En effet après une pause tout l’été, le blog reprend du service. Mais pourquoi tout ce silence ?

Tout simplement parce que mon dernier job ne se passait pas très bien et que j’ai préféré me concentrer pleinement sur la recherche d’un nouveau travail. Et j’ai trouvé !

Je commence dès aujourd’hui, mais, ce qui vous intéressera le plus, c’est d’apprendre que pendant cette période, j’ai aussi vécu une autre transition : capillaire cette fois.

En fait pour tout vous avouer, je n’osais pas me présenter les cheveux bouclés au travail, ou alors à de très rares occasions, et parano comme je l’étais je ne savais pas si les « oh mais ça te va trop bien » et « tu devrais toujours les laisser comme ça » n’étaient pas des paroles bâtons-dans-les-roues.

Mes peurs étaient toutefois justifiées, j’ai déjà subi des moqueries (bon ok, douces taquineries) qui me faisaient comprendre que les cheveux lisses c’était bien plus « pratique », de toute façon même la Société était contre ma nature (de cheveux), vous souvenez-vous seulement de la campagne Jarretedeboucler.com ? 😦

Bref, pour mon nouveau job, j’avais pris une sage décision tout l’été : ne me présenter aux entretiens qu’avec mes cheveux bouclés.

Et ça tombe bien, car j’ai été retenue pour plusieurs RDV sans subir la moindre remarque, le moindre regard de travers. D’autant plus que dans mon entreprise actuelle, la responsable du service (N+2) a des forts magnifiques cheveux… et ils sont bouclés et tout en volume !

Mais voilà, de retour de vacances de 2 semaines et demi au Japon (voyage pour lequel je vous préparerai aussi un article), le jour J est vite arrivé, et mon copain de me dire inquiet « tu ne te lisses pas les cheveux pour ton 1er jour hein! :/ »

Bien sûr que non! C’est donc de bon matin qu’on pouvait me voir « scruncher » et « plopper »… Mais ça veut dire quoi en fait ? 🙂

Ce sont tout simplement 2 magnifiques techniques parmi d’autres pour définir ses boucles.

Le Scrunching : c’est tout simplement se placer tête en bas ou sur le côté et d’aider vos cheveux mouillés à former des boucles en attrapant les pointes avec la paume de votre/vos main(s) et en les remontant sur votre crâne, vous pouvez refermer vos mains sur vos mèches en fonction de la définition souhaitée (boucles plus serrées ou au contraire plus détendues, etc.)

Le Plopping : c’est grâce à monsieur qui, habité d’une motivation, a accepté de dessiner la technique en question, que je vais pouvoir vous l’illustrer. Et plus bas je vous montre en photo les effets de ces 2 techniques, pas sur moi, pas sur mon homme, mais sur un autre, une charmante tête blonde qui a accepté de jouer les cobayes un temps.

Il s’agit de mettre ses cheveux tête en bas dans une serviette (en microfibre de préférence) et d’en ramener les extrémités, situées de chaque côté de la tête, vers l’arrière en les torsadant.

C’est compliqué à comprendre hein ? Rassurez-vous ça l’a été aussi à vous le définir. C’est pourquoi koupain (@notmarrco aller zieuter son Instagram tout plein de jolies photos ^^) s’est dévoué pour bien l’illustrer.

plopping_nb.png
illustration en noir&blanc du plopping – copyright : @notmarrco

Et ce que ça donne en photo :

max_plopping.jpg
la technique du plopping en photo avec mon nouveau cobaye ^^
max.jpg
mais quel beau résultat !

J’ai tout dit !

Enfin… presque. Je n’ai pas parlé des produits que j’utilisais. J’ai effectivement, après 3 ans de naturel j’ai fini par trouver ma routine boucles idéale :

Tous les 2 en vente sur le site Diouda.fr (contactez-moi si vous souhaitez être parrainée et bénéficier de -20% sur votre prochaine commande)

Ce dernier sent étonnamment bon, normal il fait le plein d’extraits de plantes et d’épices : ortie silice, ail, cannelle, girofle, lavande, menthe, romarin, rue des jardins, sauge scarlée, thym, absinthe, chicorée, muscade, camphre naturel.

Mais bien sûr, je continue à tester d’autres routines, surtout en cette rentrée, notamment des produits de chez John Masters Organics dont je vous donnerai des nouvelles très prochainement.

Allez je file pour cette 1ère journée de boulot, à bientôt pour un nouvel article !

Publicités

Comment choisir vos huiles ? #LOTD Revelessence – le site qui vous révèle tout

Quand on souhaite acheter une huile végétale et/ou une huile essentielle mais qu’on ne sait pas d’avance :
  1. on y est allergique ou sensible,
  2. si telle ou telle huile est conseillée / déconseillée pour les femmes enceintes,
  3.  quelles huiles se marient bien et comment les associer.

Que fait-on ?

Et bien on va sur le site de Revelessence !
Ils publient toutes les caractéristiques de chaque huile proposée à la vente, et affichent également les éléments potentiellement allergènes ou irritants.

Je connaissais déjà le site de nom, mais c’est à cause d’Emy-jolie (oui TOUT EST TA FAUTE) que j’ai craqué la semaine dernière pour un super bon plan, en effet j’apprenais ce jour là que le site offrait la livraison quel qu’était le montant de la commande mais j’avais jusqu’à ce soir minuit!

On peut y trouver des huiles végétales et des huiles essentielles bio, des eaux florales, des huiles de massage, mais aussi des contenants (dont un exemple plus bas) à des prix tout à fait corrects.

#LOTD (Loot Of The Day) / Ma commande :

Déjà ils utilisent des cartons recyclés : super bon point pour eux \o/

carton-recycle.jpg
Oui ne regardez pas sur la gauche s’il vous plait, c’est le b*rdel complet!

Mon homme ayant malencontreusement jeter l’eau florale de géranium que je conservais dans une petite bouteille d’eau (merci chéri! -_-) pour une utilisation en cuisine, j’étais curieuse de savoir si celle vendue en cosmétique naturelle avait la même « odeur », oui parce que bon… l’eau de bleuet… voilà quoi… ça p*e !

Eau florale de géranium Bio
propriétés : Calmante et Régénérante

eau-florale-spray.jpg
le pschiit en action

J’ai déjà testé d’autres eaux florales, celles à la Camomille et à l’Hamamélis qui ne sentent pas particulièrement mauvais (mais qui ne sentent pas particulièrement « bon » non plus) et je suis une grande habituée des eaux de fleur d’Oranger et de Rose (alors on ne triche pas), mais quoi prendre ?

Et bien celle-ci! Et je ne regrette pas car elle a la même agréable odeur que le très regretté contenu de ma bouteille vide ^^

J’utilise l’eau florale en sortie de douche pour éliminer le calcaire sur ma peau.

J’utilise aussi d’autres eaux (comme celle au thé vert) directement sur le cuir chevelu contre les démangeaisons.

Huile végétale d’amande douce Vierge Bio
propriétés : (comme le veut son nom) Adoucissantes

huile-amande-douce.jpg
moui… je voulais vous montrer ce qu’était une huile visiblement…

C’est la base!
Et je n’en avais pas.
Ici elle a l’avantage d’être bio et de première pression à froid, c’est donc une huile de très bonne qualité, que vous pourrez par exemple partager sans inquiétude avec bébé (si bébé il y a).

Attention elle n’a pas d’odeur particulière, et sûrement pas l’odeur des produits conventionnels « à l’amande douce », c’est à se demander s’ils ne mettent pas de l’extrait d’amande amère!

Huile essentielle de néroli Bio
propriétés : son parfum… :3

huile-essentielle-neroli.jpg
mon précieux!
gollum.jpg
moi devant l’huile essentielle de Néroli (source img : Ripleys.com)

Ouiiii je suis faible, j’ai commandé juste pour ELLE.

Et uniquement parce qu’en la voyant je me suis rappelée que chez Lush, ils vendent une crème hydratante pour le visage « Gorgeous (Princesse de néroli) » que j’ai toujours voulu mais qui coûte à peu près un rein (60,95€).

C’est une essence extraite de l’orange amer dont l’odeur rappelle celle des… Cornes de Gazelle, oui!

Au moins là je pourrai essayer de composer ma propre crème sans faire pleurer mon banquier!

Un flacon roll-on en verre 5ml
Petit format à emporter partout  !

flacon-roll-on.jpg
du petit matériel original

J’ai pu tester ce contenant original par deux fois (deux produits donc) grâce à la Nuoobox de mai.

A moi maintenant de faire mon propre mien! \o/

J’hésite encore entre un roll-on « Anti-moustiques » pour les prochaines vacances, ou une popote « Anti-stress » maison… ou transvaser mon flacon de Néroli dedans pour l’appliquer sur mes poignets en cours de journée!

En tout cas c’est un format que je renouvellerai bien.

Sinon quelle huile végétale appliquée à mon cas ?

Voici quelques exemples au vu de ce que j’ai parcouru sur le site :

  • Pour le démaquillage  : Abricot >> elle luttera à vos côtés contre les cosmétiques les plus tenaces!
  • Pour toute la famille : Amande douce
  • Pour les peaux matures : Argan et Rosier Muscat
  • Pour les bobos (bleus, douleurs musculaires) : Calendula
  • Pour nourrir vos cheveux : Coco >> tiens c’est curieux ils ont une huile végétale de Coco désodorisée 🙂 )
  • Pour la peau grasse : Noisette >> et oui, tout type de peau a droit à son huile 😉
  • Pour les boucles : Macadamia et JoJoba >> huiles idéales pour leur donner du ressort
  • Pour la pousse des cheveux : Ricin >> la fameuse Castor Oil

Je ne connaissais pas l’huile de Bourrache, ce sera probablement ma prochaine huile végétale en test.

Voilà, j’espère que mon déballage produits Revelessence vous aura plus, si vous souhaitez découvrir leurs produits et bénéficier de 5€ offerts dès 25€ d’achat sur leur site, je vous « marraine » 😉 écrivez-moi à mes7pechescapillaires@gmail.com

L’huile de palme, cette huile qui fait débat alors que…

On va continuer dans la lignée des corps gras!

Aujourd’hui pour vous parler de l’huile de palme.

L’huile de palme kEzAcO ?

C’est une huile tout simplement extraite par pression de la pulpe du fruit du  palmier, qui en est riche de moitié environ.

Si elle est surtout cultivé en Indonésie et Malaisie, c’est surtout parce qu’elle est a besoin d’un climat tropical bien humide pour donner un rendement de folie : elle produit 8 fois plus d’huile que le soja et 6 fois plus que le colza.

Elle est utilisée dans l’alimentation depuis bien plus longtemps que l’existence du N*tella.

Chez nous elle est principalement utilisée dans l’industrie, sous forme raffinée, pour ses propriétés consistantes et de conservation (pour éviter qu’un produit rance par exemple). En Afrique ou en Asie du Sud-Est elle est au contraire consommée sous son originie naturelle, riche en bêta carotène (vitamine A) et en vitamine E (après l’huile de germes de blé).

Notre corps a besoin d’acides gras pour bien fonctionner, on les retrouve dans les matières grasses (beurre, huile, mais aussi fromage, charcuterie, plats préparés, etc.), il faut dissocier les acides gras mono-saturés (les « bons »), des saturés (ils deviennent « méchants » pour notre corps et notre cœur si on en abuse) : l’huile de palme en est composé à 50/50.

Abuse-t-on de l’huile de palme ?

> La réponse est : Oui

Si les adultes arrivent consciemment à en limiter la consommation, les enfants ne sont pas épargnés : le Credoc (Centre de Recherche d’Etude et d’Observation des Conditions de vie) a publié en 2014 une étude qui révèle qu’ils consomment 3,3g par jour contre 2,8g pour un adulte, et que la part de l’huile de palme dans leur consommation en acides gras saturés reste plus important versus nous, grandes personnes.

Mais du coup c’est mauvais pour la santé ?

La réponse est : il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse…

scribe.jpg
Le scribe (source: Youtube)

En gros l’huile de palme n’a rien de différent avec le beurre, c’est un corps gras comme un autre, elle contient d’ailleurs des acides gras poyl-insaturés ( or certains sont recommandés, voire indispensables pour l’organisme).

Ce n’est donc pas l’huile de palme qu’il faut limiter, mais plutôt votre consommation d’acides gras saturés qui, en grande quantité, peut être responsable de nombreuses maladies cardio-vasculaires.

En gros, il faut retenir que les produits qui contiennent de l’huile de palme,= le sont principalement pour donner du « corps » au produit, une meilleure tenue ou une meilleure consistance (comme la pâte à tartiner que j’ai cité plus haut, mais il y en a d’autres) mais que ces mêmes produits contiennent aussi d’autres matières grasses et/ou sont riches en sucre et/ou en sel, et c’est bien connu le sucre appelle le sucre, c’est donc eux qu’il faut consommer avec modération (même si je n’ai jamais su qui c’était 😀 haha…)

Au final, ce n’est pas seulement ce que l’on consomme, mais comment on le consomme qui devrait faire débat.

C’est une huile qui fait débat, mais il ne faut pas oublier qu’elle a fait avancer les choses et que des populations vivent aujourd’hui de sa culture.

Oui mais l’huile de palme est responsable de la d-é-f-o-r-e-s-t-a-t-i-o-n !

> La réponse est Oui, encore une fois 🙂

Mais c’est pourquoi plusieurs démarches autour du développement durable se sont créées et concernant bien aujourd’hui les cultures de palmeraies.

Alors même si aujourd’hui j’en limite la consommation, et que je cherche toujours toujours des savons sans sodium palmate, dès que je vois « provenance d’une culture responsable » ou « respectueuse de l’environnement » ou « produit à partir d’huile de palme durable » ou « certifiée », je suis beaucoup plus attentive.

J’ai depuis belle lurette remplacé la fameuse pâte à tartiner bien connue, d’abord par le ** Nocciolata **, qui reste dans mes favoris (et de ceux de mon chéri), mais j’ai aussi découvert tout récemment Mamie Bio sur le site Greenweez.

mamiebio-greenweez.jpg
om nom nom nom

Prochain test : la pâte à tartiner choco-noisette de chez Bonneterre… ^^

J’espère que ces informations vous seront aussi utiles qu’elles l’ont été pour moi!

A bientôt pour un nouvel article à débattre 😉

Ne jetez plus vos noyaux d’avocat !!! (1001 façons de les consommer)

Avant je n’écoutais jamais ma mère quand il était question de soin…

Mais ça c’était avant!

On se moque mais, c’est bien connu, nos mamans savent et sauront toujours plus de choses que nous 😉

Je lui fais donc un peu de pub ici :

Vous connaissiez déjà les bienfait de l’avocat, en soin nutrition, comme en alimentation  mais savez-vous recycler son noyau  ?

Ok… en primaire vous aviez appris, comme moi, à en faire pousser une petite plante avec du coton, un peu d’eau et un pot de yaourt,  mais en dehors de ça ?

Saviez-vous que la majorité des propriétés de l’avocat se trouve dans ce machin qu’on jette le plus souvent à la poubelle ?

Voici quelques propriétés épatantes :

 

  • Agrémenté dans vos salades, par exemple, il améliorera l’aspect de votre peau, en plus de faire ami-ami avec votre transit intestinal (riche en fibres) et d’être bon pour votre cœur (riche en acides aminés)
  • Oust les boutons ! Reconnu comme antifongique, c’est aussi un antiseptique idéal quand on prend le temps de le préparer pour sa peau
  • Il aurait des propriétés aphrodisiaques (mais ça ce n’est pas ma maman qui me l’a dit x) )…

Génial ! Mais comment je le consomme ?

C’est simple, il ne faut pas attendre qu’il sèche plusieurs jours (oui, ça aussi j’ai testé) pour continuer à user du couteau qui vient tout juste de vous aider à couper l’avocat en deux, et peler la couche marron qui entoure le noyau. Vous pouvez ensuite :

  • le râper : pour le consommer directement sur vos salades de crudités ou de pâtes par exemple (attention son goût est assez particulier),
  • l’utiliser en detox water ou en tisane : s’il est petit, vous pouvez vous amuser à faire rentrer le noyau dans votre boule à thé, sinon le râper là aussi pour le mettre dans un sachet de thé à remplir par exemple,
  • le transformer en poudre : en le faisant légèrement griller comme des amandes, dans une poêle, puis en utilisant un pilon ou mortier,  vous pourrez alors l’utiliser en gommage du visage, ou du cuir chevelu comme moi, ou encore créer des pansements avec un peu d’eau chaude pour assécher vos boutons,
  • en faire un bon prétexte pour un massage : mais la patience est de mise ici, car il faut faire tremper le noyau dans l’alcool pendant quelques jours, avant de pouvoir profiter des bienfait antiinflammatoires du liquide rendu,
  • en masque capillaire : mélanger alors le noyau râpé avec une huile végétale de votre choix, j’utilise en général de l’huile de ricin, surtout en massage sur le cuir chevelu, pour la pousse! Mais aussi parce qu’associé avec les bons ingrédients, il aide à décoller les plaques et les pellicules 😉 vous pouvez le faire descendre sur les longueurs afin de profiter des bienfaits du corps gras de l’avocat, pour nourrir intensément vos cheveux.

Et sinon l’avocat en lui-même est délicieux accompagné de quelques tranches de mangue!

Voilà, voilà, j’espère que cet article vous a plu, à bientôt pour une prochaine astuce de (grand-)mère 😉

Devine qui est venu dîner en blanc à Paris ? (place Vendôme)

Aujourd’hui j’ai voulu vous faire un article un peu particulier et vous parler d’un phénomène qui s’est déroulé hier soir et auquel j’ai eu la chance de participer : le fameux « Diner en Blanc »

Si vous tapez ces 3 termes dans votre barre de recherches, vous allez trouver pas mal d’articles à ce sujet dans les actualités ! Nous étions à Place Vendôme !

place-vendome.jpg

Il s’agit d’un évènement qui fête cette années ses 25 ans, qui se déroule chaque année dans un des plus bel endroits de Paris, et dont la date est communiquée quelques semaines à l’avance aux personnes qui sont conviées.

Il faut alors prévoir une table, deux chaises, un panier de pique-nique (plein bien sûr), et pour le reste – nappes, serviettes, vaisselles, etc. Mais aussi décorations, tenues de madame et/ou monsieur et leurs accessoires – du blanc et RIEN QUE DU BLANC (tolérance pour les chaussures de monsieur).

mon-homme-en-blanc.jpg
mon-homme-en-blanc en route pour le point de RDV
Le lieu et l’endroit où aura lieu le dîner est lui tenu secret jusqu’au bout, pour les convives du moins, transportés depuis le point de RDV vers le lieu magique en cars – dont les rideaux sont tirés pour ne pas attirer l’attention – et qui ne l’apprennent que quelques minutes avant l’arrivée!

bus-diner-en-blanc.jpg

Je parle d’invités et de convives, car pour assurer le bon déroulé de l’opération, cet évènement se veut très select. Je ne débattrai pas là-dessus, car je me suis déjà disputée avec une collègue que j’adore sur le sujet l’année dernière, heureusement on s’est vite rabibochées depuis ❤

Reste que pour moi vous n’ouvrez pas vos events Facebook à qui veut bien que je sache 😀

Et je parle bien de l’année dernière (déroulé dans les jardins du Palais Royal), car c’est la seconde fois que monsieur et moi avons eu l’honneur d’être de nouveau conviés par notre « parrain » (dont le nom sera lui aussi tenu secret 😉 ).

Cette année nous étions 6000, c’est pourquoi je titrai sur mon Facebook perso : « On est 6000, 6 tables de 1000! » clin d’œil à Gad El Maleh qui m’avait bien fait rire en minant, dans un de ses spectacles, d’inviter tous les spectateurs de la salle à dîner et, une fois arrivés au restaurant, de rétorquer ça au serveur 😉

A notre arrivée, les forces de polices présentes devant Le Ministère de la Justice et le dispositif de Sécurité du Ritz ne partageaient pas la même joie que nous, c’est vrai qu’arriver en grosses troupes et habillés tout de blanc… on pourrait croire à une secte !

leftovers.jpg
Leftovers vous connaissez ?
Mais ils ont su faire preuve de patience, et nous ont finalement laissé nous installer pour notre diner chic, c’est aussi le principe du diner en blanc : pas d’autorisation légale, ça ajoute du piment à toute cette folle organisation 😀

ministere-de-la-justice.jpg
Haha les petits curieux !
L’article se prête bien au blog, car c’est THE occasion où les chapeaux et coiffures blanches les plus folles sont de sortie !

chapeaux-en-blanc.jpg

dame-au-chapeau.jpg

chapeau-diner-en-blanc-2.jpg
Et quel chapeau! La dame à côté en crie de joie!
Ce fut un moment intense et magique, tout était parfait, d’abord le dîner, puis l’orchestre tenu par les étudiants en médecine de Bichat qui nous a même joué toute la BO de Star Wars, en passant par le sourire de mon amoureux , la compagnie de nos amis de tablées, jusqu’aux allumages des bougies scintillantes, j’ai vraiment été plus que ravie de participer à cette « nouvelle édition » d’autant plus que le diner a toujours lieu quelques jours autour de mon anniversaire 🙂

tenues-en-blanc.jpg

orchestre-diner-en-blanc.jpg

allumage-bougies-scintillantes.jpgC’est aussi un cadre idéal pour demander quelqu’un en mariage 😉

moi.jpg Ça sent le mot de la fin…

Je rappelle que nous avons été cooptés, mon n’homme et moi, pour avoir la chance de participer à ce dîner, et que les invitations, c’est comme les antibiotiques, c’est pas automatique.

Le pire (ou le meilleur c’est selon) c’est que, suite à un désistement, l’opportunité d’inviter un autre couple (amoureux, amis, ou de la même famille) s’est offerte, par le capitaine de groupe, à nous! Oui! Malheureusement chose a été de constater que nous avions beaucoup d’amis, mais aucun de disponible ce soir là. Même si c’est du dernière minute, ça reste pour moi vraiment dommage de rater une occasion pareille quand elle peut ne se présenter à vous qu’une fois…

L’année prochaine, si je suis de nouveau invitée, et que de nouveau désistement il y a, qui sait ? Peut-être que je proposerai la place à une de mes lectrices ? 😉

J’espère que cet article haut en couleurs – euh… il n’y avait que du blanc en fait – vous aura plu, à bientôt pour un nouveau!

dessert-diner-en-blanc.jpg

En mai, fais ce qu’il te plaît – à moi la Nuoo box !

Je dois faire partie des rares chanceuses à avoir encore pu commander, après les délais, l’une des quelques box du moi Mai qui restaient à Nuoo.

C’est pourquoi, même si elle a déjà fait le tour d’Instagram, je tenais à vous la présenter, ainsi que l’utilisation que j’allais faire de ses produits.

Nuoo box - le mag
Merci Nuoo !

1/ Le déballage du colis commence, en même temps que les photos, par le magazine, avec la jolie S. en couverture.

S. (je ne cite pas son prénom car j’ignore si elle me l’autorise) nous avait gentiment accueilli lors des ateliers à la boutique éphémère Nuoo – où nous avions eu la chance d’être invitées, Marie et moi, par Marie du blog ShakerMaker il y a deux semaines – je me souviens très bien d’elle, et ses magnifiques cheveux d’un blond vénitien ^^

2/ En parallèle de la pochette qui emballe les produits à découvrir, on nous invite à tester l’ortie piquante d’Erbie (j’avais sans problème fait infuser leur hibiscus à froid dans ma detox water lors de l’atelier… hmmmm).

Feuilles d'Ortie piquante 6 Erbie
en tisane ou en cosmétique ?

C’est marrant, je pense que tout le monde va vouloir la tester en tisane, mais je pense déjà la détourner : en lotion capillaire 🙂 en effet l’ortie piquante est bénéfique contre les problèmes du cuir chevelu (plaques et pellicules), les démangeaisons, et la chute de cheveux qui peut en découler, je pense donc l’infuser, la mettre dans un flacon en spray, et en vaporiser généreusement nos crânes à koupain et moi.

3/ Premier produit que je sors ensuite du sachet : la chantilly de karité de O Natur

Chantilly de Karité - Natur
c’est dingue comme elle a vraiment la texture d’une chantilly !

C’est vraiment, mais VRAIMENT, uniquement pour elle, que j’ai harcelé Nuoo :’)) #jesuisfaible

Je l’avais repéré à l’atelier, mais son grand format coûte assez cher, et comme je voulais d’abord la tester avant de me rendre prête à m’arracher un rein, et que j’ai appris qu’elle était dans la box de mai avec un format proposé par Nuoo qui s’y prêtait bien, j’ai foncé!

J’apprécie les beurres végétaux, mais alors quand leur texture ressemble en plus visuellement à celle d’un nuage et au toucher à celle d’une véritable chantilly…

De plus, elle est certifiée Nature&Progrès, un de mes labels de référence, qui se différencie des autres labels bio plus « officiels » par des exigences techniques et pratiques supplémentaires. Je ne pouvais donc pas m’en passer!

4/ Ensuite deux roll-on particuliers, d’abord celui sorti en premier : le Rool-on Terre de Cèdre d’Acorelle

Je ne connaissais Acorelle que pour leur cire et leur crème décolorante, et j’ai aussi découvert à l’atelier leur crème solaire indice 50 (je n’avais jamais trouvé une telle crème avant). C’est désormais un parfum en mode roll-on que j’ai l’occasion de tester.

Au cèdre, s’ajoute la senteur de Bergamote, leur parfum redonnerait « force et courage » selon Acorelle, encourageant non ? 🙂

Il est conseillé de l’appliquer en massage léger sur les points d’énergie (intérieur des poignets, plexus, creux du cou), mais, ayant déjà vu faire dans le passé, je choisis de l’appliquer sur mes tempes, mon autre point d’énergie 😉

Roll-on Acorelle
C’est parti pour le lâcher prise

C’est de l’alcool de blé mêlé à de l’eau florale et des huile essentielles, rien ne contre-indique donc de le porter ainsi selon moi, et ce type de roll-on bien-être s’imprègne mieux ainsi.

5/ Ahhh j’attendais une crème, et en plus c’est une Joveda, j’avais comme de par hasard terminée celle que j’avais déjà au Karité

Crème Joveeda
Produit terminé, je rachète ou pas ? Non, je teste!

Dommage que je doive attendre le soleil pour la tester 😦 c’est en effet une crème matifiante, et non pas hydratante, et ma peau brille un peu en été.

Je la donnerai bien à ma sœur, qui elle a la peau mixte toute l’année 😀 , mais il me semble lui avoir déjà fourni cette crème au même format, c’était offert comme échantillon d’ailleurs… mais bon on ne peut pas tout avoir!

6/ Le fameux second Roll-on, ici à l’huile d’argan : Roll-on Argan Oil de Melchior & Balthazar

J’ai tenu à vous montrer le joli capuchon qui rappelle l’Orient :

Roll-on d'argan
Il est pas joli mon capuchon ?

Je ne connaissais pas cette marque, véritable découverte pour moi, j’ai vraiment cru au départ que les deux frères, créateurs de la marque, portaient les noms de « Melchior&Baltazar », mais en fait non, c’est simplement  « Damien & Simon » 😀

A tester donc ! En tout cas il est bienvenu dans ma salle de bains, voire dans mon sac à main !

7/ Et pour le dernier produit, spéciale ovation d’ailleurs pour le format fourni :

Le lait démaquillant et nettoyant Dr Hauschka !

Lait démaquillant Dr Hauschka
Wahou le format!

Je suis plus habituée aux huiles démaquillantes, mais c’est la bonne occasion de tester une nouvelle routine, d’autant plus que j’ai reçu tout récemment mes cotons lavables « bi-face eucalyptus » (ouiii c’est THE tout nouveau!) de chez Les Tendances d’Emma.

Il est accompagné d’un petit sérum nuit de la même marque, c’est le moment de faire un combo de nuit!

Voilà, j’espère que cette présentation de la Nuoo box de mai vous aura plus et qu’elle vous aura donné envie de tout acheter chez eux!

Si vous souhaitez être parrainée, et donc bénéficiez d’une réduction, n’hésitez pas à utiliser mon adresse e-mail de contact, je pense qu’elle pourra faire l’affaire!

A bientôt pour un nouvel article 😉

Se laver les cheveux avec du vrai miel, c’est possible avec Ballot Flurin !

Toujours en quête d’un shampoing sans huile essentielle comme parfum et contre les bobos du cuir chevelu comme la dermite ou le psoriasis, je suis dernièrement tombée sur le format voyage du shampooing Douceur de miel de Ballot-Flurin

L’occasion de tester un produit, sans forcement devoir avoir à le recycler s’il ne nous convenait pas.

Petite histoire de Ballot-Flurin :

« Jeune maman, et jeune apicultrice, je cherchais des recettes naturelles de santé et beauté issues de mes abeilles, pour assainir, détoxifier et nourrir la peau et les cheveux de ma turbulente petite famille, craignant alors les produits d’hygiène chimiques du commerce. Je suis heureuse qu’aujourd’hui à votre tour mes recettes vous soient bénéfiques. » Catherine Ballot-Flurin .

source : le site Ballot-Flurin

Si on en croit encore leur site, ce shampoing douche a été conçu à la base pour une toilette rapide des apiculteurs après une longue journée dans leurs ruches.

Ce produit a attiré mon attention d’abord par l’absence d’HE mais aussi parce qu’il était écrit « 30% de miel Grand Cru ».

Il s’agit en fait d’une préparation apicosmétique familiale à partir de miel de montagne bio de Malaga.

Analysons maintenant la composition (en rose les ingrédients, en bleu mes commentaires):

INGREDIENTS: AQUA (WATER), MEL* (en 1ère position après l’eau, c’est déjà un très bon point pour eux), LAURYL GLUCOSIDE (une base lavante dérivée de sucre), COCAMIDOPROPYL BETAINE (c’est la Coco Betaine, un tensioactif principalement dérivé d’huile de noix de coco et peu irritant comparé à d’autres…) SODIUM LAUROYL SARCOSINATE (belle surprise, un tensioactif doux qui est là pour… mousser, mais vraiment!), SODIUM CHLORIDE (c’est juste du sel), BENZYL ALCOHOL (c’est un conservateur, pas le meilleur, mais il est en fin de composition, pas de quoi fouetter un mammouth), CITRIC ACID (vous en trouvez en abondance dans le citron…), DEHYDROACETIC ACID (un autre conservateur).

J’ai particulièrement été bluffée par son fort pouvoir moussant, à toutes les inconditionnelles de la mousse : c’est pour vous!

Mais aussi par son odeur : divine…. il sent véritablement le miel, le vrai!

Pour le moment mon cuir chevelu ne me gratouille pas, par contre mon n’homme l’a testé et ce n’est pas encore la solution miracle pour lui…  😦

lisiere-cuir-chevelu.jpg
Lisière du cuir chevelu (où trônent habituellement mes plaques et rougeurs) post shampouinage

Le miel est reconnu comme agent hydratant mais aussi pour ses vertus antiseptiques et cicatrisantes, et comme avoir ce que j’ai est une vraie plaie…

Les autres avantages non négligeables de ce shampoing :

  • son contenant qui permet de le tester ou de l’emporter partout (50ml), même en bagage cabine, et recyclable,
  • + de 99% des ingrédients d’origine naturelle dont + de 30% bio (c’est le miel),
  • pour du miel issu d’une récolte grand cru, son prix : 3€ les 50ml!
  • son accessibilité : j’ai régulièrement vu et revu sa version grand format (250ml) en magasin bio.

Je dirais que c’est donc un combo idéal, pour les cheveux, le corps, la toilette intime, etc.

Ce n’est pas encore LE shampooing traitant que je cherchais, mais c’est en tout cas l’idéal pour laver ses cheveux en douceur!

J’ai été très étonnée de ne trouver pratiquement aucun avis sur ce shampooing (site de Ballot-Flurin compris), n’hésitez donc pas à faire part du vôtre 😉

A bientôt pour un nouvel article!

L’huile d’argan au Gardénia – une production d’une coopérative de femmes au Maroc

Aujourd’hui un article qui me tenait à cœur de rédiger.

Il y a quelques semaines, ma petite sœur partait en voyage au Maroc, et me demandait ce qui me ferait plaisir comme souvenirs. Moi j’aime les cadeaux éphémères » 🙂 des choses bonnes à manger et à découvrir, des éléments à faire fondre dans le bain, une place de concert, etc. Bref, jamais rien de « matériel », ça fait toujours moins d’encombrements et plaisir !

Elle est donc revenue avec, entre autres, une huile d’argan.

Et plus précieusement, une huile d’argan au Gardénia !

Source : Wikipedia

Elle est dite « idéale pour les peaux matures », préviendrait « le vieillissement cutané » et serait « un excellent anti-rides qui permet de revitaliser et de raffermir les tissus pour une meilleure élasticité » de la peau. Elle serait aussi, et c’est surtout ce qui m’intéresse, « un excellent soin pour les cheveux » en plus d’être « régénératrice pour les ongles ».

Je connaissais de non l’huile d’argan, aussi bien en cosmétiques que dans l’alimentation (sauf que ma sœur m’a aussi rapporté du miel d’argan, chose que je ne connaissais pas), mais j’ignorais tout de la fleur Gardénia!

Et l’odeur… c’est un délicieux combo de propriétés et de senteurs.

J’ai lu qu’une des variétés de Gardénia, le Gardenia tahitensis en Polynésie, était aussi appelé Fleur de Tiaré, d’où le parfum délicat et fleuri qui me rappelle clairement le Monoï !

Mais ce n’est pas tout, cette huile vient directement d’une coopérative de femmes marocaines basée à Essaouira (à Ounagha plus précisément), qui s’occupe sur place d’une production d’huile d’argan.

De quoi s’agit-il ici ? :

Cette coopérative contribue au développement des arganiers, la commercialisation et la vente locale de ses produits, et soutient les femmes qui travaillent pour cette production et qui vivent en grande majorité dans la région avec leur famille. Elle peut-être visitée, puisque les produits sont achetés sur place, ce qui permet d’avoir connaissance d’une information claire et transparente, une sorte de « garantie » de ce qu’on va acheter et consommer.

Je vous indique les coordonnées ci-dessous si cela vous intéresse :

Douar el Mssassa centre ounagha
province Essaouira
arganinou@gmail.com

> N’hésitez pas à leur écrire pour les encourager !

Le contenant aussi est intéressant, car en spray, pratique quand on sait que cette huile est très liquide, tellement qu’une partie se renverse si on la laisse allongée dans un sac malheureusement…

huile d'argan
Dsl pour l’image prise à la va-vite!

L’étiquette indique un produit déclaré 100% bio, mais cela reste du déclaratif, mais comme n’importe quel produit en occident, sans label, ou n’étant pas transparent concernant l’INCI, me direz-vous.

Cette huile a l’avantage d’être une production cosmétique… « maison »

Je ne sais pas si on peut faire le lien avec du commerce équitable, mais commerce éthiquable oui 🙂

C’est donc un très beau cadeau, qui sera mon soin clé pour des cheveux bien nourris et protégés cet été 😉 Merci S. !

mes cheveux ont grand besoin de nutrition

J’espère que cette présentation produit vous a plu, à bientôt pour d’autres articles 😉

 

Liebster Award, réponses à mon interrogatoire

De bon matin je découvre que j’ai été nommée par PinkyxCandy pour un liebster award.

Bon bah on va commencer la journée par là alors 😀 merci!

C’est quoi « Liebster Award » ? oO

Un petit moyen détourné entre blogueurs/blogueuses de faire connaitre son blog tout simplement 😉 et aussi le plaisir de se prendre au jeu des questions/réponses.

Vous répondez aux 11 questions du nominant, et à votre tour vous choisissez 11 questions à transmettre à 11 blogueurs/blogueuses de votre choix.

Voici son interrogatoire et ma version des faits :

1/ Sors-tu sans maquillage ?

Oui, car j’estime que tout le monde ne mérite pas de voir ma poker face.

2/ Plutôt rouge à lèvres ou gloss ?

Rouge à lèvres, le plus mat et pigmenté possible, ils ont une bien meilleure tenue selon moi, oui on est bientôt en été je sais…

3/ Quelle est ta passion ?

Sans grande surprise (mais en fait si car ici c’est un blog cheveux) : la cuisine!

4/ Ton dessert ou plat préféré ?

Le chocolat, le chocolat, le chocolat, le chocolat, le chocolat, le chocolat et le chocolat, j’ai préféré en citer plusieurs.

5/ Si on te donne un billet d’avion sans destination où choisis-tu de partir ?

Le Japon alors,  ça m’évitera d’avoir à débourser vu que j’y vais en septembre.

6/ Quel métier voulais-tu faire quand lorsque tu étais petite ?

Boulangère.

(et on ne se moque pas!)

7/ Quel est la première chose que tu fais en te réveillant ?

« …Bon…jou…r… »

8/ Entretien d’embauche que choisis-tu une robe/jupe crayon ou un tailleur-pantalon ?

J’aime bien la jupe crayon moi, et pourtant je suis quasiment toujours en pantalon.

9/ Ta chanson préférée ?

Falling in love is hard on the kness d’Aerosmith

10/ Plutôt basket ou talon ?

J’ai dû mal à faire mon running en talons, mais j’ai aussi du mal à aller au boulot en basket, pas vous ? Disons alors que je n’ai pas de chaussures plates conventionnelles, ça ira ?

11/ Le nom de ton premier animal de compagnie ?

 Je n’en ai pas eu, les animaux n’ont jamais eu besoin de ma compagnie.

C’est fini, je vais passer le bébé aux toutes premières personnes qui m’ont accueillie sur Hellocoton ^^

Clémence d’A Touch Of Ethereal
Jennifer de Furenchi
Oréa d’Orea Cosmo
Le blog Limonade Électrique
Marine de UpdatesBeauty
Marie de Beauty Makeup Blog
Ngouiha de SharemystylebyNgouiha
Chiraz de Les chipoteries d’une chipie
Mona de Just Mona

Et 2 nouveaux sur Hellocoton : Un brin verte et  La cuisine d’Ilton

Voici les règles du jeu :

Vous répondez sur votre blog à mes 11 questions que vous pouvez récupérez plus bas, ensuite c’est à votre tour de faire une liste de 11 questions et de nominer 11 autres blogs qui ont moins de 111 abonnés….

Je plaisante! Moins de 100 en fait…

Vous ne pouvez pas nominer votre nominant (sinon on n’en sort jamais).

1/ Tu as forcement un autre surnom que celui que tu donnes à ton blog, et c’est… ?
2/ La corvée qui te rebutes le plus : remplir le lave-vaisselle ou activer ton robot aspirateur ?
3/ La première chose que tu fais avant de zzzZZZZ ?
4/ Le plat que tu cuisines pour toi et toi seulement (et certainement pas pour d’autres!)?
5/ Nous allons forcement parler au passé: le job le plus cool que tu ai fait dans ta vie ? 😀
6/ Un avis sur la mode du « tout bio », « tout au naturel » ?
7/ Tu vas te marier (félicitations), et tu veux rendre quelqu’un vert(e) ! mais qui (pas de nom, juste une rapide description) ?
8/ Tu reçois les félicitation du Guinness des Records, mais au fait c’est quoi déjà ton record personnel ?
9/ Nous avons tous un super pouvoir ou un 6e sens, mais rappelle le tien… ?
10/ La chose que tu as honte de faire mais que tu n’as pas honte de dire ici ?
11/ Décris-moi ton état de santé général.

Allez go, go, go! 😉

Retour de soirée Nuoo

Je ne pouvais commencer la semaine sans parler de la soirée organisée par Nuoo,
THE box beauté bio !

C’est donc la douce @mariec0288, dont les photos sont à consulter sans modération, qui participait à un jeu concours organisé par Marie (décidément ^^) du blog naturel et vitaminé Shakermaker, sur Instagram, et qui m’a gentiment tagué afin d’être son acolyte de soirée, si elle gagnait.

Et elle a gagné!

Direction donc le 10e arrondissement de Paris pour se rincer l’œil et faire tomber quelques pièces sonnantes et trébuchantes…

Nous arrivons il fait chaud (très chaud)… On se croirait dans une boutique Aroma-zone 😀

Mais on est très vite accueillies par la fraîcheur de Gwenaëlle, l’une des fondatrices de Nuoo. L’autre fondatrice, Julie, est déjà aux commandes d’un des ateliers, d’abord sur le layering, la bloggeuse Leyla de Naturellement Lyla assure l’atelier Inika dédié au maquillage et Marie (!!!) de Sweet & Sour un atelier detox water, mais ayant la main très légère sur le maquillage et m’étant déjà fait la main sur ce type de boissons grâce aux recettes de Jujube en cuisine, je décide de faire d’abord le tour de la boutique.

Et je fais bien car il ne reste déjà quasiment plus de savons graphiques Dessine moi un savon pour moi, la soap-addict toujours à l’affût du moindre savon bon, beau et bio et, surtout, sans « palmate »!

savons
Ils sont pas bô mes savooons ?
Je retrouve également la marque de soins capillaires Madara (en image à la une), j’ai les cheveux secs mais c’est vraiment celui pour cheveux normaux « Gloss and Vibrancy » que j’ai toujours été tentée de tester chez eux, je relis la composition et me souvient alors que le seul défaut qu’on pourrait soulever est le sodium coco sulfate comme tensioactif utilisé, il est assez détergent, mais ce n’est pas le pire comme vous pouvez le lire dans un de mes précédents articles et il est toléré par certains labels bio que je recommanderais. Ils utilisent comme extrait végétal le bouleau, ce qui me rappelle que j’ai toujours l’après-shampoing Santé au bouleau lui aussi, à terminer ! Je repose donc…

On retrouve également les produits Denovo <3, la fameuse éponge de Konjac (ici de chez Lamazuna, qui font aussi les shampoings solides dont je dois vous parler), une crème solaire indice 50 Acorelle (je n’avais jamais pu en trouver avant) le déodorant crème SoapWalla, bref que du bon! ^^

L’atelier Layering passe à un sujet sur l’utilisation plus globale des cosmétiques présentés sur leur stand, on se rapproche donc, c’était aussi l’occasion de tester les produits ! La fondatrice de la marque Kozmetics est présente et je peux vous dire que ça fait quelque chose de la voir ici.

Pendant que koupine s’enivre du lait corps Saluka d’Imwe, moi je zieute sur la Chantilly de Karité de Natur, labellisée Nature&progrès en plus ! J’entends en plus qu’elle sera disponible en petit format dans la box de mai pour toutes ces qui ont eu la chance de la commander ou de se l’être vu offrir avant le 15 mai 😉

Natur
C’est moi qui vais ouvrir le pot !
Le buffet est lui aussi bien garni !

-O'- *om nom nom nom* -O-
-O- *om nom nom nom* -O-
Il fait déjà un peu moins chaud, mais il fera toujours soif, et une invitation de Tinky_Sweet, à faire sa propre detox water, ne se refuse pas ! Je regrette même de ne pas l’avoir fait dès mon arrivée…

Pour celles qui y étaient et qui sont repartis avec le sachet Erbie, n’hésitez pas à rajouter l’hibiscus dans vos prochaines detox water, il s’infuse très bien même dans de l’eau froide 😉

Hmmm c'est frais...
Hmmm c’est frais…
Notre soirée se termine avec un délicieux banana bread vegan aux pépites de chocolat (une recette de toi Tinky Sweet ?) dans mon bidou et le Radiant Glow Mask pour le visage d’Evolve, dont je ne connaissais que l’après-shampoing avec l’ancien packaging (tout bleu!), sur les conseils de koupine Marie, dans mon sac. Pourquoi ce produit ? D’abord parce que Marie, ensuite, un indice >> Chocolaaat !^^

Je suis en tout cas convaincue de me faire offrir la Nuoo box à partir de juin, mon anniversaire approchant dangereusement…

La soirée est déjà finie 😦

Mais on se retrouve bientôt pour une recette et un test produit !