Ne jetez plus vos noyaux d’avocat !!! (1001 façons de les consommer)

Avant je n’écoutais jamais ma mère quand il était question de soin…

Mais ça c’était avant!

On se moque mais, c’est bien connu, nos mamans savent et sauront toujours plus de choses que nous 😉

Je lui fais donc un peu de pub ici :

Vous connaissiez déjà les bienfait de l’avocat, en soin nutrition, comme en alimentation  mais savez-vous recycler son noyau  ?

Ok… en primaire vous aviez appris, comme moi, à en faire pousser une petite plante avec du coton, un peu d’eau et un pot de yaourt,  mais en dehors de ça ?

Saviez-vous que la majorité des propriétés de l’avocat se trouve dans ce machin qu’on jette le plus souvent à la poubelle ?

Voici quelques propriétés épatantes :

 

  • Agrémenté dans vos salades, par exemple, il améliorera l’aspect de votre peau, en plus de faire ami-ami avec votre transit intestinal (riche en fibres) et d’être bon pour votre cœur (riche en acides aminés)
  • Oust les boutons ! Reconnu comme antifongique, c’est aussi un antiseptique idéal quand on prend le temps de le préparer pour sa peau
  • Il aurait des propriétés aphrodisiaques (mais ça ce n’est pas ma maman qui me l’a dit x) )…

Génial ! Mais comment je le consomme ?

C’est simple, il ne faut pas attendre qu’il sèche plusieurs jours (oui, ça aussi j’ai testé) pour continuer à user du couteau qui vient tout juste de vous aider à couper l’avocat en deux, et peler la couche marron qui entoure le noyau. Vous pouvez ensuite :

  • le râper : pour le consommer directement sur vos salades de crudités ou de pâtes par exemple (attention son goût est assez particulier),
  • l’utiliser en detox water ou en tisane : s’il est petit, vous pouvez vous amuser à faire rentrer le noyau dans votre boule à thé, sinon le râper là aussi pour le mettre dans un sachet de thé à remplir par exemple,
  • le transformer en poudre : en le faisant légèrement griller comme des amandes, dans une poêle, puis en utilisant un pilon ou mortier,  vous pourrez alors l’utiliser en gommage du visage, ou du cuir chevelu comme moi, ou encore créer des pansements avec un peu d’eau chaude pour assécher vos boutons,
  • en faire un bon prétexte pour un massage : mais la patience est de mise ici, car il faut faire tremper le noyau dans l’alcool pendant quelques jours, avant de pouvoir profiter des bienfait antiinflammatoires du liquide rendu,
  • en masque capillaire : mélanger alors le noyau râpé avec une huile végétale de votre choix, j’utilise en général de l’huile de ricin, surtout en massage sur le cuir chevelu, pour la pousse! Mais aussi parce qu’associé avec les bons ingrédients, il aide à décoller les plaques et les pellicules 😉 vous pouvez le faire descendre sur les longueurs afin de profiter des bienfaits du corps gras de l’avocat, pour nourrir intensément vos cheveux.

Et sinon l’avocat en lui-même est délicieux accompagné de quelques tranches de mangue!

Voilà, voilà, j’espère que cet article vous a plu, à bientôt pour une prochaine astuce de (grand-)mère 😉

Publicités

En mai, fais ce qu’il te plaît – à moi la Nuoo box !

Je dois faire partie des rares chanceuses à avoir encore pu commander, après les délais, l’une des quelques box du moi Mai qui restaient à Nuoo.

C’est pourquoi, même si elle a déjà fait le tour d’Instagram, je tenais à vous la présenter, ainsi que l’utilisation que j’allais faire de ses produits.

Nuoo box - le mag
Merci Nuoo !

1/ Le déballage du colis commence, en même temps que les photos, par le magazine, avec la jolie S. en couverture.

S. (je ne cite pas son prénom car j’ignore si elle me l’autorise) nous avait gentiment accueilli lors des ateliers à la boutique éphémère Nuoo – où nous avions eu la chance d’être invitées, Marie et moi, par Marie du blog ShakerMaker il y a deux semaines – je me souviens très bien d’elle, et ses magnifiques cheveux d’un blond vénitien ^^

2/ En parallèle de la pochette qui emballe les produits à découvrir, on nous invite à tester l’ortie piquante d’Erbie (j’avais sans problème fait infuser leur hibiscus à froid dans ma detox water lors de l’atelier… hmmmm).

Feuilles d'Ortie piquante 6 Erbie
en tisane ou en cosmétique ?

C’est marrant, je pense que tout le monde va vouloir la tester en tisane, mais je pense déjà la détourner : en lotion capillaire 🙂 en effet l’ortie piquante est bénéfique contre les problèmes du cuir chevelu (plaques et pellicules), les démangeaisons, et la chute de cheveux qui peut en découler, je pense donc l’infuser, la mettre dans un flacon en spray, et en vaporiser généreusement nos crânes à koupain et moi.

3/ Premier produit que je sors ensuite du sachet : la chantilly de karité de O Natur

Chantilly de Karité - Natur
c’est dingue comme elle a vraiment la texture d’une chantilly !

C’est vraiment, mais VRAIMENT, uniquement pour elle, que j’ai harcelé Nuoo :’)) #jesuisfaible

Je l’avais repéré à l’atelier, mais son grand format coûte assez cher, et comme je voulais d’abord la tester avant de me rendre prête à m’arracher un rein, et que j’ai appris qu’elle était dans la box de mai avec un format proposé par Nuoo qui s’y prêtait bien, j’ai foncé!

J’apprécie les beurres végétaux, mais alors quand leur texture ressemble en plus visuellement à celle d’un nuage et au toucher à celle d’une véritable chantilly…

De plus, elle est certifiée Nature&Progrès, un de mes labels de référence, qui se différencie des autres labels bio plus « officiels » par des exigences techniques et pratiques supplémentaires. Je ne pouvais donc pas m’en passer!

4/ Ensuite deux roll-on particuliers, d’abord celui sorti en premier : le Rool-on Terre de Cèdre d’Acorelle

Je ne connaissais Acorelle que pour leur cire et leur crème décolorante, et j’ai aussi découvert à l’atelier leur crème solaire indice 50 (je n’avais jamais trouvé une telle crème avant). C’est désormais un parfum en mode roll-on que j’ai l’occasion de tester.

Au cèdre, s’ajoute la senteur de Bergamote, leur parfum redonnerait « force et courage » selon Acorelle, encourageant non ? 🙂

Il est conseillé de l’appliquer en massage léger sur les points d’énergie (intérieur des poignets, plexus, creux du cou), mais, ayant déjà vu faire dans le passé, je choisis de l’appliquer sur mes tempes, mon autre point d’énergie 😉

Roll-on Acorelle
C’est parti pour le lâcher prise

C’est de l’alcool de blé mêlé à de l’eau florale et des huile essentielles, rien ne contre-indique donc de le porter ainsi selon moi, et ce type de roll-on bien-être s’imprègne mieux ainsi.

5/ Ahhh j’attendais une crème, et en plus c’est une Joveda, j’avais comme de par hasard terminée celle que j’avais déjà au Karité

Crème Joveeda
Produit terminé, je rachète ou pas ? Non, je teste!

Dommage que je doive attendre le soleil pour la tester 😦 c’est en effet une crème matifiante, et non pas hydratante, et ma peau brille un peu en été.

Je la donnerai bien à ma sœur, qui elle a la peau mixte toute l’année 😀 , mais il me semble lui avoir déjà fourni cette crème au même format, c’était offert comme échantillon d’ailleurs… mais bon on ne peut pas tout avoir!

6/ Le fameux second Roll-on, ici à l’huile d’argan : Roll-on Argan Oil de Melchior & Balthazar

J’ai tenu à vous montrer le joli capuchon qui rappelle l’Orient :

Roll-on d'argan
Il est pas joli mon capuchon ?

Je ne connaissais pas cette marque, véritable découverte pour moi, j’ai vraiment cru au départ que les deux frères, créateurs de la marque, portaient les noms de « Melchior&Baltazar », mais en fait non, c’est simplement  « Damien & Simon » 😀

A tester donc ! En tout cas il est bienvenu dans ma salle de bains, voire dans mon sac à main !

7/ Et pour le dernier produit, spéciale ovation d’ailleurs pour le format fourni :

Le lait démaquillant et nettoyant Dr Hauschka !

Lait démaquillant Dr Hauschka
Wahou le format!

Je suis plus habituée aux huiles démaquillantes, mais c’est la bonne occasion de tester une nouvelle routine, d’autant plus que j’ai reçu tout récemment mes cotons lavables « bi-face eucalyptus » (ouiii c’est THE tout nouveau!) de chez Les Tendances d’Emma.

Il est accompagné d’un petit sérum nuit de la même marque, c’est le moment de faire un combo de nuit!

Voilà, j’espère que cette présentation de la Nuoo box de mai vous aura plus et qu’elle vous aura donné envie de tout acheter chez eux!

Si vous souhaitez être parrainée, et donc bénéficiez d’une réduction, n’hésitez pas à utiliser mon adresse e-mail de contact, je pense qu’elle pourra faire l’affaire!

A bientôt pour un nouvel article 😉

Se laver les cheveux avec du vrai miel, c’est possible avec Ballot Flurin !

Toujours en quête d’un shampoing sans huile essentielle comme parfum et contre les bobos du cuir chevelu comme la dermite ou le psoriasis, je suis dernièrement tombée sur le format voyage du shampooing Douceur de miel de Ballot-Flurin

L’occasion de tester un produit, sans forcement devoir avoir à le recycler s’il ne nous convenait pas.

Petite histoire de Ballot-Flurin :

« Jeune maman, et jeune apicultrice, je cherchais des recettes naturelles de santé et beauté issues de mes abeilles, pour assainir, détoxifier et nourrir la peau et les cheveux de ma turbulente petite famille, craignant alors les produits d’hygiène chimiques du commerce. Je suis heureuse qu’aujourd’hui à votre tour mes recettes vous soient bénéfiques. » Catherine Ballot-Flurin .

source : le site Ballot-Flurin

Si on en croit encore leur site, ce shampoing douche a été conçu à la base pour une toilette rapide des apiculteurs après une longue journée dans leurs ruches.

Ce produit a attiré mon attention d’abord par l’absence d’HE mais aussi parce qu’il était écrit « 30% de miel Grand Cru ».

Il s’agit en fait d’une préparation apicosmétique familiale à partir de miel de montagne bio de Malaga.

Analysons maintenant la composition (en rose les ingrédients, en bleu mes commentaires):

INGREDIENTS: AQUA (WATER), MEL* (en 1ère position après l’eau, c’est déjà un très bon point pour eux), LAURYL GLUCOSIDE (une base lavante dérivée de sucre), COCAMIDOPROPYL BETAINE (c’est la Coco Betaine, un tensioactif principalement dérivé d’huile de noix de coco et peu irritant comparé à d’autres…) SODIUM LAUROYL SARCOSINATE (belle surprise, un tensioactif doux qui est là pour… mousser, mais vraiment!), SODIUM CHLORIDE (c’est juste du sel), BENZYL ALCOHOL (c’est un conservateur, pas le meilleur, mais il est en fin de composition, pas de quoi fouetter un mammouth), CITRIC ACID (vous en trouvez en abondance dans le citron…), DEHYDROACETIC ACID (un autre conservateur).

J’ai particulièrement été bluffée par son fort pouvoir moussant, à toutes les inconditionnelles de la mousse : c’est pour vous!

Mais aussi par son odeur : divine…. il sent véritablement le miel, le vrai!

Pour le moment mon cuir chevelu ne me gratouille pas, par contre mon n’homme l’a testé et ce n’est pas encore la solution miracle pour lui…  😦

lisiere-cuir-chevelu.jpg
Lisière du cuir chevelu (où trônent habituellement mes plaques et rougeurs) post shampouinage

Le miel est reconnu comme agent hydratant mais aussi pour ses vertus antiseptiques et cicatrisantes, et comme avoir ce que j’ai est une vraie plaie…

Les autres avantages non négligeables de ce shampoing :

  • son contenant qui permet de le tester ou de l’emporter partout (50ml), même en bagage cabine, et recyclable,
  • + de 99% des ingrédients d’origine naturelle dont + de 30% bio (c’est le miel),
  • pour du miel issu d’une récolte grand cru, son prix : 3€ les 50ml!
  • son accessibilité : j’ai régulièrement vu et revu sa version grand format (250ml) en magasin bio.

Je dirais que c’est donc un combo idéal, pour les cheveux, le corps, la toilette intime, etc.

Ce n’est pas encore LE shampooing traitant que je cherchais, mais c’est en tout cas l’idéal pour laver ses cheveux en douceur!

J’ai été très étonnée de ne trouver pratiquement aucun avis sur ce shampooing (site de Ballot-Flurin compris), n’hésitez donc pas à faire part du vôtre 😉

A bientôt pour un nouvel article!

L’invité de marque dans ma salle de bains : Cosmo Naturel (promo -30% en bas de l’article)

Je souffre de psoriasis du cuir chevelu. Mais je me soigne!

Mon homme a aussi ce qu’on appelle une « maladie du cuir chevelu », il ne s’est jamais fait diagnostiquer, mais selon son entourage, ça ressemble fort à une dermite.

J’ai pu constater qu’il était difficile, même médicalement, de faire la différence entre les 2 : deux dermato m’ont dit « psoriasis », un autre « dermite »…

Après 3 ans de parcours dans le naturel et le bio à la recherche de la solution miracle, on a fini par trouver des produits clés et quelques routines dont je parlerai sur le blog.

L’avantage d’avoir ce type de problèmes en couple, c’est qu’on a pas ou plus à se le cacher, ça fait un poids en moins, et toujours un point commun en plus 😉

Dernièrement, après avoir repris puis arrêté un traitement à la cortisone, nous avons fait une « rechute » et la « crise » s’est réinstallée… je parle toujours de nos cheveux hein !

Aux démangeaisons s’ajoute des pellicules, et c’est là qu’on s’entend dire « je ne savais pas qu’il neigeait », sauf qu’il ne neige pas… et sûrement pas sur le canapé!

Leurs apparitions étaient liées au stress me concernant, mais pour monsieur c’était sans raisons « apparente ». Ma dernière hypothèse était donc que son cuir chevelu était peut-être allergique, du moins sensible, aux huiles essentielles.

Or, vous le constaterez comme moi, il est difficile de trouver des produits organiques sans ces éléments en début ou fin de composition, que ce soit pour une véritable action de fond ou simplement en parfum.

Mais les produits « sans » existent bel et bien !

En voici un exemple dans ma salle de bains : le Shampooing douche Cosmo Naturel sans parfum et à l’extrait de Camomille certifié Nature&Progrès, c’est un label exigeant que j’aurais l’occasion de vous présenter dans un prochain article.

Composition: aqua, coco-glucoside, coco-betaine, chamomila recutita (matricaria) extract*, sodium chloride, glyceryl oleate, lauryl glucoside, glycerin*, citric acid, potassium sorbate, sodium dehydroacetate.

« Coco na chanel, coco na chanel ! »

Composition: Maitre Gims

C’est donc un shampooing à l’extrait de plantes (ici Camomille bio) avec des tensioactifs sans sulfates et ultra doux !

En premier test, il est vrai qu’il lave les cheveux en douceur, calme un peu le cuir chevelu, et ne laisse pas la peau desséchée en sortie de douche. Toutefois, pour la solution miracle à nos problématiques du cuir chevelu, je continue de creuser 🙂

Et si on en est pas content de base (lavante) (haha), il peut même servir de base lavante, en y ajoutant par exemple… des huiles essentielles ^^

Les autres avantages de ce produit sont nombreux : peu cher pour sa capacité avec son grand format (1L), 2 en 1, la douche devient plus rapide, pour toute la famille, et une petite quantité suffit pour le faire mousser sur les cheveux pour celles ou ceux qui ne peuvent se passer de mousse !

J’apprécie beaucoup la gamme Cosmo Naturel, ils font également des savons au lait d’ânesse certifiés par le même label, si vous êtes une soap-addict comme moi !

En plus jusqu’à demain, les produits Cosmo Naturel sont en promo à -30% chez Greenweez ! C’est le moment de faire vos stocks, profitez-en !

Allez, tout comme vous je file en week-end !

A bientôt pour de nouveaux articles 😉